NATIONAL PARKS

NORD

La réserve spéciale de Lokobe se trouve au sud del’île NosyBe, dans la partie nord-ouest de Madagascar. Avec son climat tropical sec, on peut s’y rendre facilement toute l’année. Le parc recèle des atouts touristiques divers dont la forêt primaire deSambiranoetson aire marine protégée de 1,22 km². Parmi la pléthore d’espèces animalesabritant dans le parc, on y trouvele caméléon panthère de couleur bleu et blanc, d’autres espèces de reptiles et des lémuriens comme l’Eulemurmacaco.

Niché dans la région d’Andapa et de Sambava et classé parc national depuis 1998, Marojejyconstitue principalement de forêts primaires où cohabitent près de 118 espèces d’oiseaux, 11 espèces de lémuriens dont leSifaka soyeux endémique, des carnivores comme la mangouste à queue annelée, leFossaainsi que 148 espèces de reptiles et d’amphibiens. La flore de Marojejy s’étend sur une trèsgrande masse de forêt tropicale humide et dense, incluant une forêt de haute montagne, de fougères et plus de 50 espèces de palmiers.

La Montagne d’Ambrese situe à 30 km au sud-ouest de Diego Suarez, à Joffreville. Le parc couvre une superficie totale de 185 km² et connu pour ses lacs de cratères et ses cascades. Créé en 1958, le parc de la Montagne d’Ambreest un milieu écologiquement riche et varié : lémuriens, Fossa, des oiseaux endémiques comme le monticole de la Montagne d’Ambre, des reptiles dont le plus petit caméléon du monde «Brookesiaambreenis» y trouvent refuge. La «CascadeSacrée» est l’endroit le plus visité du parc.

NORD OUEST

Niché dans le district d’Antsalova, province de Mahajanga, le parc national Tsingy de Bemaraha se situe au cœur même de la Réserve Naturelle Intégrale du Tsingy de Bemaraha. Le parc s’étend sur une superficie de 152 000 hectares où un paysage karstique à couper le souffle s’offre aux visiteurs. Résultant de l’érosion, ces massifsde calcaire se distinguent par ses bords tranchants qui forment, avec ses grottes, une sorte de labyrinthe. On y trouve également des forêts de mangrove préservées où lémuriens et oiseaux cohabitent. Le parc national Tsingy deBemaraha figure parmi les sites classés ‘patrimoine mondial de l’UNESCO’ grâce à sa biodiversité abondante et son paysage unique au monde.

Le Parc National de laBaie de Baly est situé dans le sud-ouest de Mahajanga, dans la région de Boeny. Il couvre une superficie de 58 km², se caractérisant par un climat chaud et sub-humide. La tortue à soc «Angonoka», est l’espèce emblématique du parc. A part ses forêts denses, le parc est aussi riche en biodiversité marine. Diverses espèces d’animaux aquatiques et terrestres y trouvent refuge. C’est également le foyer de 118 espèces d’oiseaux, 13 espèces de primates dont les ‘hapalémurs, lesSifaka de Decken’ et quelques espèces de reptiles.

Crée en 2007, le Parc National de Sahamalazas’étend sur une superficie de 26 035hectares. Il est situé dans la région de Sofia, province de Mahajanga, au nord-ouest de l’île. Ce parc classé «Reserve de biosphère »par l’UNESCO depuis 2001 est le foyer des lémuriens en voie d’extinction, comme le lémur aux yeux bleus « Eulemurflavifrons ». Le Parc National de Sahamalaza se caractérise par un climatqui varie d’une saison à l’autre et d’un terrain à deux allures : plat et accidenté. Ses mangroves s’étalant sur 57 km² forment la majorité de sa biosphère. Doté à la fois d’un décor terrestre et marine, la Réserve de biosphère de Sahamalazarecèle un écosystème voluptueux et riche où on peut s’adonner à multiplesactivités.

Le Parc National de Namoroka se trouve dansla partie nord-ouest de Madagascar, dans la province de Mahajanga, à 50 km au sud de Soalala. Établi en 1927, le parc est connu pour son paysage karstiquequi s’étend sur 22227 hectaresoùabritent quelques variétés de baobabs et d’autres végétations. On y trouveaussi des grottes et des canyons profonds, tous faisant partie du paysage. D’autres types d’espèces animales vivent également dans les environs, dont des lémuriens et des oiseaux aquatiques.

Sur la route nationale RN4 reliant Antananarivo et Mahajanga, dans le district d’Ankazobe,se trouvele Parc National d’Ambohitantely, la seule aire protégée d’Analamanga. Le parc a su conserver une grande étendue de forêts naturelles en son sein, ce qui lui vaut une grande préservation contrela culture sur brûlis car une partie considérable du parc est menacée. Malgré cette menace, le parc abrite encore de nombreuses espèces végétales dont le palmier endémique, « Dypsisdecipiens ». Diversesespèces d’animaux trouvent également refuge dans la réserve, y comprisl’Eulemurfulvus et d’autres lémuriens nocturnes.

EST

Grâce à sonatmosphère tropicale, le parc abrite une biodiversité exceptionnelle où nombreuses espèces locales s’épanouissent et vivent librement : le boa manditra qui est le plus grand reptile de l’île, plus de 100 espèces d’oiseaux, le Indri Indriet 13 autres espèces de lémuriens.

Situé dans la province d’Antsiranana, le Parc National de Masoala est la plus humide et la plus grande réserve spéciale de Madagascar comparée à celle deNosyMangabe. Sa particularité :la lisière deses forêts débouche vers la mer, ce qui n’est pas courant dans d’autres régions de Madagascar. Il abrite la plus grande biodiversité animale de l’île ou même au monde: 3 001 espèces de poissons, d’autres espèces de lémuriens dont l’aye-aye, l’espèce emblématique du parc, des spécimens comme les petites grenouilles ou le gecko à queue feuillue, un drôle de lézard qui, grâce à son déguisement,se fond parfaitement dans le décor. Le parc comprend également de belles plages, de forêts tropicales extraordinaires, de forêts côtières, de forêts de mangroves et de forêts inondées, tous faisant partie de la beauté du parc.

Le Parc National de Zahamena se trouve àAntanandava, à 70 km au nord-ouest de Toamasina. Le parc se caractérise par un climat sub-humide, une biodiversité abondante et un relief irrégulier s’étendant sur 643 km². Côté attraction touristique, Zahamena abrite des espèces animales exceptionnelles comme le Sifaka à diadème, l’hapalémur du lac Alaotra et bien d’autres espèces d’animaux endémiques. Sur le chemin de votre randonnée, vous allez découvrir le bassin naturel de Bemoara ainsi que le célèbre Lac Alaotra.

SUD

A environ 275 km au sud de Toliara et à 950 km au sud d’Antananarivo, sur la route nationale RN10 menant à Faux Cap, se trouve le Parc National de Tsimanampetsotsa. Son lac sacré qui s’étend approximativement sur 456 000 hectares est aussi connu sous l’appellation«lac sans dauphin», ce qui signifie sans poisson en raison de sa salinité. Mais cela n’empêche pas les oiseaux d’atterrir dans la région du lac, surtout l’espèce emblématique du parc: «les flamants roses».

Le Parc National de Kirindy Mitea a ouvert ses portes aux visiteurs depuis 2006. Le parc se trouve à 70 km au sud de Morondava dans la région de Menabe, près de Belo sur Mer. Il abrite 11 espèces de mammifères engobant la plus grande famille de lémuriens au monde, comme le propithèque de Verreaux, le lémur catta, l’épilémuràqueuerousse, 10 espèces d’amphibiens, plus de 20 espèces de reptiles, 90 espèces de papillons et d’oiseaux,dont les flamants roses. Il a récemment été classé Réserve de Biosphère par l’UNESCO. L’aspect sableux du parc avec ses dunes de sable est à admirer, tout comme sa forêt épineuse, ses mangroves et d’autres types de forêts.

Aussi appelé Cap VOHIMENA, la Réserve Spéciale du Cap Sainte Marie se situe à 420 km de Toliara. La particularité de ce parc réside sur ses tortues radiata et tortues araignées. L’observation des baleines y est aussi possible entreJuillet et Novembre. Le Cap Sainte Marie se distingue par ses falaises spectaculaires et sa flore constituée de buissons épineux, une petite végétation et bien d’autres spécimens faunistiques et floristiques qui rendent la Réserve unique.

Le parc de Zombitse est situé sur la route nationale RN7, dans la région de Atsimo Andrefana, à 841 km d’Antananarivo pour 17 heures de route. Autrement, le parc se situe à 147 km de Toliara et à 360 km de Fianarantsoa. Avec un climat tropical chaud et sec, Zombitseest un havre pour les amateurs de bird-watching où ornithologues et simples observateurs d’oiseaux peuvent s’adonner à leur activité préféréeen explorant des espèces aussi fantastiques comme les Couas, les Appert’s tetraka, les TisserinsSakalava, la plupartdesquelles sont endémiques du parc. Le Parc National de Zombitse abrite la plus grande population d’oiseaux de l’île, et c’est une opportunité à ne pas manquer.

SUD EST

Le Parc National de Ranomafana couvre une superficie de 415 km2, accessible via la route nationale RN7, à 60 km au nord de Fianarantsoa. Il figure parmi les parcs de l’île avec une grande étendue de forêts humides et denses. Créé en 1991, le parc abrite un grand nombre d’espèces animales comme les lémuriens dont l’« hapalémur doré», une espèce en danger critique d’extinction, environ 115 espèces d’oiseaux et biend’autres spécimens. Ranomafana ou « eau chaude» en Malagasy porte bien son nom car on y trouve des piscines naturelles et des sources thermales.

Le Parc National d’Andringitra se trouve dans la province de Fianarantsoa, ​​dans le sud de Madagascar, plus précisément à 47 km au sud d’Ambalavao. Le parc possède des zones écologiquement sensibles et des massifs naturels à escalader. Celui de Tsaranoroest le massif le plus visité du parc. On y trouve également le deuxième plus haut sommet de Madagascar:le PicBoby. Le Parc National d’Andringitra abrite près de 100 espèces d’oiseaux différents et 50 espèces de mammifères. Détail intéressant : on y décompte 13 espèces de lémuriens dont les lémurs catta, d’autres espèces d’amphibiens et des plantes endémiques.

Allé en haut